Un coeur gros comme ça

Garance part en classe verte avec toute sa classe ; voilà une bonne occasion de respirer le bon air de la montagne, de découvrir les animaux ou encore de contempler les étoiles. Dans la classe de la petite fille, il y a Manu, un garçon pris pour cible par les autres élèves. Tout comme ses copines, Garance le trouve balourd et ne veut pas le fréquenter, soi-disant qu'il sent mauvais. Cependant, au fil du séjour, Garance va changer d'opinion : certes Manu pose souvent des questions inintéressantes mais il n'en reste pas moins que c'est un garçon bien. Les deux enfants vont alors nouer une certaine complicité (le rite du toc toc toc avant de s'endormir) et Garance va même accepter de garder ses fromages pour faire une surprise à la souris de Paris qui écrit tous les jours à Manu.

Je lis beaucoup de romans ados en ce moment et je me suis dit qu'il fallait que je me lancer dans des lectures destinées aux plus jeunes (parce que j'ai souvent du mal à conseiller les personnes quand on vient me demander "Mon enfant a 9 ans, qu'est ce qu'il pourrait lire ?)

Un coeur gros comme ça est un petit roman qui évoque une situation malheureusement courante dans la vie de tous les jours. On juge les gens sur leur apparence, sur leurs faits et gestes sans prendre le temps de vraiment les connaître et on passe souvent à côté de belles rencontres. Ici la petite Garance a découvert que si on prend vraiment le temps de s'intéresser aux autres, on peut avoir de belles surprises. En voilà un beau message !
Une belle histoire pour ceux qui aiment les sujets de société (j'ai toutefois tendance à penser que ce roman plaira davantage aux filles qu'aux garçons.)

L'avis de Clarabel

Un coeur gros comme ça, Jo Hoestlandt. Nathan, 2009.