Kiss

Emily et Carl sont amis d'enfance. Petits, ils se sont créés un monde imaginaire, le Pays du Verre, où ils règnent en maître. Ils ont également joué à se marier et aujourd'hui encore, Emily est persuadée que Carl l'épousera. Pourtant, cette année Carl a changé. Il ne se confie plus à Emily, sa meilleure amie et est même distant. Certes il a changé de collège mais est-ce une raison suffisante ? Ne cache-t-il pas un plus lourd secret qui justifierait son changement de comportement ?

La couverture du roman m'a de suite attiré. Lorsque j'ai vu l'auteur, j'ai décidé de lire cette histoire et c'est avec plaisir que j'ai commencé la lecture.
Mon attrait s'arrête là, j'ai plutôt été déçue par cette lecture. La quatrième de couverture nous dévoile le secret de Carl et l'héroïne, elle, met plus de la moitié de l'histoire pour le découvrir. Etant mis dans la confidence, on comprend de suite l'attiude de Carl à l'instar d'Emily qui elle ne voit rien (et cela en devient agaçant à la fin). Il y a aussi toutes ces histoires de collèges et de filles : "je ne suis jamais sortie avec un garçon", "j'ai des trops petits seins", "je suis nulle et moche" etc. qui n'ont pas réussi à me faire plonger davantage dans l'histoire.

Toutefois, Kiss est un roman qui s'adresse avant tout aux adolescentes et je pense qu'il fonctionnera auprès de ce public. L'histoire aborde tous les sujets que l'on apprécie à cet âge et peut-être que ce lectorat ne découvrira pas le secret de Carl à la lecture du résumé.

Un roman adolescent à destiner aux adolescents donc !

Kiss, Jacqueline Wilson. Gallimard, 2009.