Le monde attend derrière la porte

Sarah a quinze ans et appartient à la Communauté des Chrétiens Rigoristes. Pour elle, il est interdit de regarder la télévision, de manger des sucreries, de faire du sport ou encore de porter des pantalons et d'avoir les cheveux courts. Les Chrétiens Rigoristes détiennent la Vérité et ses membres ne doivent pas fréquenter le monde extérieur qui pourrait les pervertir. Sarah n'en peut plus de cette vie : elle ne supporte plus le fichu qu'elle doit porter en permanence sur la tête, elle ne veut pas se marier et avoir 6 enfants (chiffre décrété sacré) et rêve, au contraire, d'avoir des amis et de vivre comme toutes les jeunes filles de son âge. Pour avoir fugué, elle sera envoyée dans une famille en Ecosse afin de retrouver le droit chemin.

Coup de coeur.

J'ai dévoré ce livre qui évoque un sujet peu abordé en littérature, celui des sectes. Le personnage de Sarah est attachant : on souffre avec elle de toutes les obligations qui régissent sa vie et on comprend son envie de se battre pour une liberté qu'elle n'a pas. On doute, on espère avec elle qu'elle trouvera son propre chemin.
La jeune fille s'interrogera tout au long du roman même lorsqu'elle aura pris sa décision ; à travers les sentiments de Sarah, on se rend bien compte de la difficulté de quitter une secte.
Cette lecture est importante. Elle montre que l'endoctriment est toujours présent, qu'il enlève toute liberté de penser aux individus, qu'il ferme au Monde. Sarah va découvrir que la liberté est parfois chère payée mais qu'elle vaut bien plus que sa vie dans la Communauté, une vie d'enfermement qui la prive totalement de libre arbitre.

Le monde attend derrière la porte, Pascale Maret. Thierry Magnier, 2009.

L'avis de Clarabel, de Gawou.