Un coeur brisé

Prudence King, quatorze ans, ainsi que sa soeur Grace, onze ans ne sont quasiment jamais allées à l'école. C'est leur père qui leur donne des cours à la maison. Un jour, victime d'une attaque cardiaque, il se retrouve cloîtré sur un lit d'hôpital. Impossible pour lui d'instruire ses filles qui doivent alors s'inscrire au collège.
Si Grace, aidée de deux nouvelles amies, s'adapte facilement, Prudence a beaucoup plus de difficultés. La jeune fille ne trouve pas sa place au milieu des autres adolescents qui se moquent sans cesse d'elle à cause de ses tenues excentriques et démodées (par manque d'argent, Prudence doit porter des vêtements faits main). Heureusement, il y a les cours d'arts plastiques. Très douée en dessin, Prudence attend ces heures avec impatience. Et puis, Rax, son professeur, a un charme fou ! Dès qu'elle le voit, l'adolescente sent son coeur battre à tout rompre.

En racontant l'histoire d'une adolescente qui tombe amoureuse de son professeur, Jacqueline Wilson s'aventure dans un sujet qui plaira certainement aux jeunes demoiselles  d'autant plus que le texte ne contient aucune difficulté de compréhension et qu'il se lit donc facilement.

Pour ma part, je dirai que ce roman ne rentrera pas dans les annales de la littérature pour adolescents. Le personnage de Prudence m'a semblé assez ambigü : d'un côté la jeune fille paraît bien mûre et intelligente pour son âge ; de l'autre, elle est assez naïve pour venir au collège avec des sous vêtements en satin très sexy , pensant que toutes les filles de son âge en porte.
La relation très spéciale qu'elle entretient avec son professeur m'a également un peu dérangé car trop éloigné de la réalité selon moi : dès les premiers jours, une amitié profonde naît entre Prudence et Rax, le professeur allant même jusqu'à proposer du baby-sitting à sa jeune élève.
Cette idylle aurait dû faire grandir l'adolescente et je n'ai pas eu cette impression à la fin de la lecture : Prudence reste très amoureuse de son professeur, elle est toujours autant attachée à lui, sachant pertinemment que leur histoire n'aboutira pas.

Un coeur brisée, Jacqueline Wilson. Gallimard, 2008.

L'avis mitigé de Clarabel, celui plus positif d'Aurélie.